Header Ad

Categories

Most Viewed

Violence conjugale : la femme Takana Zion demande le divorce et part en exil ?

C’était il y a six (6)  ans, le 16 juin 2013 que l’artiste  reggae man guinéen   Mouctar Soumah, alias   Takana  Zion a été contraint, selon nos informations,  d’épouser  une jeune fille soussou que lui aurait imposée sa famille. Il s’agit de  Mariame Soumah, diplômée en Droit des Affaire à l’université Nongo-Conakry.

 

Mais, quelques jours après, le couple Soumah dont le mariage civil a été célébré en fanfare, suivi du concert gratuit, ne fumait plus le calumet de la paix.

En dépit du fait que Dame Mariama ait eu deux enfants avec Takana Zion. Selon nos sources,  Mariame Soumah  a demandé le divorce  pour la simple raison qu’elle en endure le pire dans ce mariage qui ne rime plus avec le meilleur.

La femme de Takana déplore ‘’l’irresponsabilité’’  et le ‘’manque’’ de respect  de Takana  envers sa modeste personne. L’artiste pouvait faire plus de deux (2) semaines sans dormir dans son foyer.

«La femme de Takana me disait toujours qu’elle  ne supporte  plus les maltraitance qu’elle subit à chaque fois que son mari revient à la maison. Et quand il prend les stupéfiants, il devient incontrôlable à la maison, sa femme n’a jamais connu de bonheur dans son foyer. Tout récemment, Takana avait dit à sa mère qu’elle ne veut plus de Mariame Soumah»,  nous confie notre source.

Aujourd’hui la femme de l’artiste s’est libérée de la ’’chaine’’ d’oppression du foyer conjugal entretenu par  son mari, et elle  aurait  opté pour l’exil. Selon nos informations,  Mariame Soumah se trouve en ce moment au Maroc et cherche à  rejoindre la France pour se mettre à l’abri de la violence conjugale qui l’a terrorise.

Dans le souci d’équilibrer l’information, la rédaction de depecheguinée à joint le reggae man Takana Zion pour sa version des faits. Malheureusement,  la question de savoir si sa femme lui a fui en demandant le divorce, n’était pas la bienvenue chez l’artiste

«Ça ne va pas, qui a divorcé ?  Qui t’a dit ça?», entame l’artiste Takana Zion.

Et de poursuivre sur un ton martial :

«Si tu publies ça, tu  regretteras  très cher. J’ai envoyé ma femme étudier au Maroc, tu me parle comme ça, ça ne va pas ? Maintenant, je sais que tu ne cherches pas l’info, tu te moque de ma personne c’est ça»,  Affirme Takana Zion. Et de menacer :

«C’est fini !  Je ne te parle plus, je connais ton intention à présent. Si tu le fais,  tu le regretteras très cher»,  menace Takana Zion notre reporter qui ne cherchait à recouper qu’a  l’information.

«Mon frère avec tout le respect que j’ai pour l’être humain, je te demande d’arrêter maintenant.  Si tu ne comprends pas, continue. Quand on dit à quelqu’un : ‘’arrête’’ et qu’il continue, il sera le seul responsable de ce qu’il va récolter», conclut Takana Zion,  proférant  des menaces. Sans discontinuer.

Mais à présent, les proches de la femme de Takana Zion maintiennent l’information de la demande de divorce de sa femme qui ne supporterait plus les maltraitances conjugales dont elle faisait l’objet depuis plus de six (6) ans. Et se trouverait en ce moment même du côté du royaume chérifien.

 

Abdoul Latif Diallo

  • Avatar
    Boiro
    5 mars 2018 at 18 h 25 min

    Arrêtez de propager des intox .. Vous un site de merde qui cherche à décrédibiliser takana, peu importe vos conneries, takana reste et demeure l’artiste préféré des guinéens, vauriens que vous êtes

Leave Your Comment