Header Ad

Categories

Most Viewed

Urgent : le Soldat Mamadou Diallo ‘’Wanwaran ‘’est décédé

Le capitaine Mamadou Diallo ‘’Wanwaran’’, un des fidèles compagnons  de lutte de feu Général Lansana Conté n’est en effet plus de ce monde.  Considéré comme le tireur  d’élite de l’armée guinéenne, le commandant  de l’artillerie du camp Alpha Yaya Diallo wanwaran, qui s’est confié récemment à la rédaction de depecheguinée .com, a rendu l’âme  vendredi 02 mars 2018  à 6h dans son village natal situé dans la région de Boké. Où il séjournait depuis  sa sortie de prison en 2005.  Radié de l’effectif de l’armée  nationale et condamné à deux ans de prison ferme  pour sa participation à la mutinerie des  2 et 3 février 1996 lors de laquelle il a tiré sur le Palais des nations, il fut libéré 2 ans après  le 5 juin 1998. Le soldat Wanwaran  fut rappelé dans l’armée  par le général Lansana Conté, pour prêter mains fortes aux soldats   lors de l’agression rebelle contre la Guinée dans les années 2000. Wanwaran   rejoindra sa dernière demeure ce vendredi après la prière de 14h. Paix à son âme. Amen.

Nous y reviendrons

Abdoul Latif Diallo

  • Avatar
    Buyviagra
    15 mars 2018 at 0 h 36 min

    Cest un témoignage bouleversant que tu nous livre ici et qui met en évidence des similitudes avec lhistoire de ma famille. Ma grand mère paternelle a eu 15 enfants dont une petite fille décédée à lâge de 2 ans, mon père est le treizième de cette fratrie et cette treizième position ne ma pas permise de connaître ma grand mère. Je me suis souvent demandé à quoi ressemblait la vie quotidienne de ces femmes admirables. Je sais que mon père à une enfance heureuse même si il y a eu des moments plus difficiles que dautres, lui et ses frères et sœurs ont toujours étaient très proches malgré les différences dâge. Je dois dire que le fait de ne pas savoir ce quest davoir une grand mère (je nai pas non plus connu ma grand mère maternelle) ne me gêné pas plus que ça avant de devenir maman, je me disait cest la vie, cest ainsi, on ne peut rien changer mais aujourdhui quand jobserve ma fille avec avec ma mère je me dis que je suis passé à côté dun lien fort et que jaurais aimé que mes grand mères me racontent leurs histoires denfance, quelles me transmettent leurs recettes et plein dautres choses. Mes grands mères je les aime sans les avoir connu alors je nimagine pas quel aurait été mon amour pour elles si javais pu les toucher, les embrasser, les voir rires

  • Avatar
    Buycialis
    16 mars 2018 at 12 h 05 min

    merci beaucoup Julie!

Leave Your Comment