Economie

« Le budget du ministère de la santé est de 7,4% contre 15% recommandés par les gouvernements africains » déplore Dr Niankoye Lamah

Le ministre d’Etat à la santé et de l’hygiène publique, Dr Niankoye Lamah était face à la presse ce lundi 13 mai 2019 pour parler des résultats obtenus, les faiblesses et les perspectives de son département.

A l’entame de son exposé, le Dr Niankoye a relevé le faible budget alloué à la santé en Guinée qui était à 2,27 pourcent en 2010 contre 15 % recommandés par les gouvernements africains.

« Le budget alloué au ministère de la santé est très faible, il est en deçà de la norme africaine qui recommande 15 %. Mais aujourd’hui, il s’améliore, de 81 milliards soit 2,27% en 2017 il est passé à 1.325 milliards, soit 7,4% en 2018 », a déclaré le ministre de la Santé.

Outre cette amélioration du budget, la 3ème République a mis à la disposition du ministère de la Santé et de l’hygiène publique plus de 4 000 nouveaux fonctionnaires, ce qui augmente la densité du personnel de santé à 14 377 agents à ce jour.

L’État a aussi doté le ministère de la Santé, selon toujours le Dr Niankoye Lamah de plusieurs moyens matériels et logistiques: 402 véhicules tout terrains, 81 ambulances, 18 camions d’approvisionnement, 1 105 motos pour la stratégie mobile des agents et 1 340 réfrigérateurs qui sont en cours de livraison et d’installation pour la bonne conservation des produits et des vaccins.

Désormais, le ministère de la Santé opte pour un développement sanitaire participatif.  » Notre perspective sera bâtie sur le développement de la santé communautaire dans lequel, les communautés seront au centre des responsabilités de leurs soins », a informé, le Dr Niankoye Lamah.

AGP/13/05/019 

(0)

Related posts

Laisser un commentaire