Société

La HAC lance le Projet de l’audiométrie des médias privés guinéens

 La présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Martine Condé a officiellement lancé vendredi, 17 mai 2019, au Palais du 25 Aout à Kaloum, le projet d’appui pour une régulation performante de son institution, a suivi l’AGP.

La cérémonie a regroupé outre les commissaires de la HAC, le ministre de l’Information et de la Communication, Amara Somparé et le président de l’Union des radios et télévisions libres de Guinée, Sanou Kerfala Cissé.

Ce projet d’une durée de six (6) mois, initié par la HAC et financé par Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), a pour objectif : d’assainir l’écosystème des médias audiovisuels guinéens pour une meilleure régulation et un meilleur accompagnement par la HAC.

Il permettra également de soutenir quatre activités notamment, la mesure de l’audience qui sera menée sur toute l’étendue du territoire et touchera tous les organes de la presse audiovisuelle ; la restitution publique des résultats de la mesure de l’audience ; la formations des journalistes sur la réduction du gap entre les besoins de l’audience et les offres des médias ainsi que leur formation sur le thème « comment contribuer à l’intégrité et au caractère pacifique des élections de 2019-2020 ».

Dans son allocution, le représentant pays d’OSIWA en Guinée, Ibrahima Amadou Niang a espéré qu’à la fin de ce projet, les statistiques et données fiables sur les médias audiovisuels guinéens seront disponibles, les organes de presse crédibles et professionnels seront identifiés, connus et reconnus par la HAC, les associations de presse, les partenaires et les auditeurs afin d’identifier les organes de presse en difficultés qui nécessitent un accompagnement dans la formation en appui technique ou le partenariat.

Dans son discours de lancement, la présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Martine Condé a indiqué que la réalisation de ce projet contribuera à rehausser le niveau général des médias audiovisuels dans notre pays. Mais aussi et surtout, de confirmer la place de grand partenariat entre la Guinée et OSIWA en ce qui concerne le renforcement de l’Etat de droit et le développement des médias.

Elle s’est engagée au nom de la Haute Autorité de la Communication à mener l’ensemble des activités prévues dans le respect des clauses contractuelles et dans les délais.

AGP/17/05/019 – 

(0)

Related posts

Laisser un commentaire