Close

Justice/corruption : le Nigérian accusé du meurtre de Kadiatou dans un hôtel, libéré pour 85 mille euros

14 janvier 2019 Société

L’assassin présumé de la jeune fille Kadiatou Sow dans un hôtel à Kipé, haute banlieue de Conakry, Ferdinand Conté serait libéré par la justice guinéenne ce lundi 14 janvier 2019 . Placé sous mandat de dépôt le 30 septembre 2016 , le codétenu du Nigérian qui suivrait toutes les négociations, nous révèle que le prévenu a payé une somme de 85 mille euros au parquet pour négocier sa libération

 » je suis encore choqué par la justice guinéenne, car tous les détenus de la même cellule que ce Nigérian Ferdinand Onichi sont au courant de cet arrangement . Le parquet de Dixinn lui avait dit de payer 100 mille euros pour sa libération. Et, finalement, ils se sont entendus sur une somme de 85 mille euros. C’est ainsi qu’ils ont organisé un faux procès pour le condamner au temps mis en prison. Nous avons toutes les preuves de cet arrangement parce que ça se passait devant nous ici. C’est vraiment déplorable qu’un étranger tue un Guinéen en Guinée et il paye de l’argent pour sortir de prison  » regrette M.S codétenu du Nigérian en question .
Selon cette même source carcérale, plusieurs détenus seraient sous le choque à la maison centrale de Conakry pour la libération de M. Ferdinand Onichi.
A rappeler que M. Ferdinand a été arrêté et placé sous mandat de dépôt le 30 septembre 2016 pour ‘’coups et blessures volontaires ayant entraîner la mort sans intention’’.

Nos source nous précise que l’église de la maison centrale de conakry a été rénové par ce Nigérian ,qui régnait en maître absolu dans la prison à cause de sa fortune

Abdoul LATIF

Laisser un commentaire