Société

Guinée/délivrance des cartes d’identité : persistance du racket dans les commissariats

A quelques semaines seulement de la fin de la tournée du directeur national de la police, le Général Ansoumane Camara, dans les commissariats centraux de police du pays, le rançonnement des citoyens demandeurs de cartes d’identité nationale a pris une nouvelle ampleur.

Le constat fait par un reporter de l’AGP, dans les commissariats centraux de Conakry est alarmant. Des agents véreux de la police, rackettent les pauvres citoyens à longueur des journées. Officiellement fixée à 15.000 francs guinéens, une seule carte d’identité nationale se retire actuellement entre 50.000 et 100.000francs guinéens. Une violation pure et simple des dernières décisions du directeur national de la police relative à la délivrance des cartes d’identité.
La forte demande due aux différents recrutements dans l’armée et la fonction publique a fait monter aux enchères les frais de confections des cartes d’identités. Les arnaquent se multiplient. Ces policiers sont régulièrement positionnés devant les rentrées principales des commissariats, interceptant tout passant. « Monsieur, venez par là, vous désirez une carte d’identité, vous payez 100.000 fg, pour l’obtenir en 24 heures », lancent-ils aux demandeurs.
Face aux nombreuses critiques, Adjudant-chef Sylla, agent de police au commissariat central de police Matoto s’est justifié en ces termes « Depuis plus de deux semaines nous sommes en manque de timbres. Notre chef a remonté l’information à la hiérarchie mais jusque-là, nous n’avons rien reçu encore de la part de l’autorité. Voilà pourquoi nous demandons 50 000fg pour confectionner une carte. Si le cas est urgent, nous réclamons 100 000fg »
Fanta Oularé, commerçante rencontrée au commissariat central de Matam, déplore cet état de fait et invite les responsables de la police à bannir cette pratique dans notre pays.
« Les prix que j’entends ici me font croire que la Guinée n’est encore pas prête pour les changements tant annoncés » dit-elle.

AGP/20/08/019

Related posts

Laisser un commentaire