Sports

Gabon : Le ministre des sports dissout l’equipe nationale et vire Daniel Cousin !

Le ministre gabonais des Sports a décidé de « dissoudre » l’équipe nationale de football, non qualifiée pour la CAN 2019, et de se séparer de son sélectionneur Daniel Cousin.

Aux grands maux les grands remèdes. Suite à l’échec du Gabon dans les éliminatoires de la CAN 2019, le ministre gabonais des Sports, Alain Bilie By Nze a lancé une grande lessive en annonçant la dissolution de l’équipe nationale et l’éviction de son sélectionneur, Daniel Cousin. « Nous allons rebâtir l’équipe nationale sur de nouvelles bases en mettant de côté tous ceux qui se sont caractérisés par un manque d’envie, de patriotisme, et qui ont plus mis en avant les ressources financières en oubliant la Nation et l’esprit d’équipe », a-t-il déclaré lors d’un point de presse.

Soutenu par sa Fédération depuis sa nomination en septembre dernier, Daniel Cousin avait déjà été recadré avant la 6eme journée des éliminatoires de la CAN 2019 au prétexte d’avoir convoqué un joueur sans club (comme si c’était un fait inédit en Afrique et ailleurs). Son limogeage n’en est pas vraiment un, puisque son contrat stipulait que l’engagement prendrait fin en cas de non-qualification. Un appel à candidatures va être lancé sous peu. « Le nouveau sélectionneur devra être connu dans les 60 jours maximum », a prévenu le ministre.

UN CONTRAT D’ENGAGEMENT POUR LES JOUEURS DE L’ÉQUIPE NATIONALE

Ai-delà de ces décisions, Alain Bilie By Nze a annoncé l’établissement d’une nouvelle gouvernance pour le football gabonais, dans le marasme entre des équipes nationales en chute libre et un championnat à la tenue sporadique. Pour insuffler le changement, sera créée une Direction technique nationale (DTN). Celle-ci aura pour mission de jeter les bases d’une réorganisation du football gabonais, ce qui passera notamment par la détection, la formation et l’encadrement. « Les efforts n’ont pas été suffisamment programmés et planifiés, d’où parfois nous avons cédé à l’urgence », a regretté le ministre, désireux d’en finir avec cette gestion à courte vue.

Rigueur du bas de la pyramide à son sommet : tel est le mot d’ordre d’Alain Bilie By Nze. Pour l’équipe nationale, cela passera par l’établissement d’une charte, doublée d’un contrat d’engagement pour les joueurs appelés en sélection nationale. « Cette charte déjà proposée par la Fegafoot devra mettre en avant l’amour du pays, l’exaltation de la nation, la discipline, l’exemplarité », a précisé le ministre, qui a également annoncé l’ouverture d’académies de sport dans les quatre provinces ayant accueilli la CAN 2017 et la possibilité de limiter le nombre de joueurs étrangers dans le championnat national.

Football365.fr

(0)

Related posts

Laisser un commentaire