Société

Fête de la création de l’UA: Aminata Touré plaide pour une jeunesse africaine unie à l’image des pères de l’indépendance du continent

Le mouvement Sekoutoureïsme et tant d’autres organisations panafricaines de Guinée, ont tenu une marche, ce samedi 25 mai 2019, pour commémorer la date de la création de l’OUA, actuelle Union Africaine. 

Les jeunes activistes, munis de drapeaux de plusieurs pays africains et celui de l’UA, ont marché du pont 8 novembre à l’esplanade du palais du peuple. « Vive l’unité africaine! Vive la révolution! », scandaient-ils.

Aminata Touré, mairesse de la commune de Kaloum était présente à cet évènement. S’adressant aux jeunes, la fille de Sekou Touré rappelle, << il y a 60 ans, des jeunes comme vous, entre 18 et 25 ans, se sont levés pour dire Non au joug colonial. Et, cette bataille leur a permis d’accéder à la souveraineté de leurs pays respectifs. Quelques années après, des initiateurs se sont mobilisés pour créer l’OUA, le 25 mai 1963, à Addis Abeba >>, a-t-elle indiqué.

Selon elle, cette date représente un grand jour. << Tous les jeunes de Guinée devaient être présent ici à vos côtés. Car, les jeunes de Guinée de l’époque ont fait la fierté de l’Afrique toute entière. Ces jeunes et ses femmes ont permis à l’Africain qui avait l’échine courbée, de se redresser et dire que nous étions des Hommes à part entière. La Guinée a une place prépondérante dans cette belle action >>, a-t-elle ajouté.

Alpha Souleymane

Related posts

Laisser un commentaire