Société

Dabondi 3: Mohamed Sylla a perdu 4 enfants, dont l’un d’entre eux est toujours introuvable

Des murs tombés, des toits décoiffés par endroit, des ordures éparpillées çà et là, envahissant toutes les passerelles, c’est le visage que présente le secteur Makia Touré suite à la pluie qui s’est abattue dans la nuit de vendredi à samedi 18 mai 2019 à Conakry. Occasionnant ainsi des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. 5 enfants ont péri dans cette catastrophe, dont un est toujours porté disparu. 

À en croire Mohamed Sylla, père de 4 des victimes, << c’est à 1h du matin que les enfants m’ont réveillé en disant papa l’eau est rentrée. Je suis venu vers la porte qui a 3 crochets avec ma femme, et j’ai tout ouvert. J’ai ensuite dis à ma femme d’aller chercher. J’ai commencé à pousser la porte mais je n’ai pas pu. J’étais entrain de lutter et j’ai soudain entendu un bruit et les 3 murs sont tombés. L’eau est rentrée en grande force avec les ordures >>, a-t-il expliqué.

Poursuivant, Mohamed Sylla rappelle qu’il a perdu ses enfants chers qui sont << Bountouraby Sylla, Ahmed Sylla, Abdoulaye Sylla et Mariam Ciré Touré. Et la plus grande d’entre eux est âgée de 17 ans qui reste jusqu’à présent non trouvable. Mon voisin a perdu aussi un de ses fils >>, a-t-il souligné, avec un visage reflétant toujours le choc qu’il a subi.

Mamadou Yahya Barry

Related posts

Laisser un commentaire