Politique

Audit du fichier électoral: « Alpha Condé cherche à confisquer ce pouvoir », tempête Cellou Dalein Diallo 

L’Assemblé Générale hebdomadaire de l’UFDG s’est tenue, ce samedi 25 mai 2019, au siège du parti à la Minière, sous la présidence de Cellou Dalein Diallo. La question du fichier électoral, l’installation des chefs de quartiers et les détournements de fonds publics ont été au centre des préoccupations.

Le chef de file de l’opposition guinéenne a fustigé le refus du gouvernement guinéen de mettre en œuvre les recommandations faites par les organisations internationales. << Nous (opposition républicaine, ndlr) avons exigé que le fichier soit audité, et nous l’avons obtenu. C’était dans l’accord du 12 octobre 2016. Des experts internationaux mis à disposition par les Nations Unies, l’Union Européenne et l’Organisation Internationale de la Francophonie, ont fait l’audit du fichier et nous a dit que vous n’avez pas de fichier >>, martèle le président de l’UFDG.

Poursuivant, Cellou Dalein Diallo se pose la question << pourquoi la Guinée quitte de 39 % en 2010, pour 54 % en 2015, et contrairement aux pays de la sous région qui est de 30 à 35 % >>, s’est-il interrogé.

Selon l’ancien premier ministre sous l’ère Conté, Alpha Condé << cherche à confisquer ce pouvoir mais, ce pays nous appartient tous. En  2010, on sait tous ce qui s’est passé et en 2015, ils ont fabriqué un fichier sur mesure, pour permettre le projet de coup KO >>, a-t-il tempêté.

À noter que Cellou Dalein Diallo ne passe pas sans reprocher la CENI de continuer de persévérer dans l’ambiguïté << sans qu’ils ne se mettent d’accord sur les recommandations pertinentes >>, a-t-il conclu.


Mamadou Yahya Barry 

Related posts

Laisser un commentaire