Politique

Aliou Bah dégaine : « En prison, Paul Moussa sera à sa juste place »

L’ancien patron de l’Office Guinéen de Publicité (OGP), Paul Moussa Diawara, a été reconnu coupable de détournement de fonds publics par le TPI de Kaloum. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme avec une amende de 50 millions de francs guinéens.

Aliou Bah, président du directoire provisoire du MODEL, a, dans un entretien qu’il a accordé à la radio Lynx Fm, ce mardi, estimé que cette condamnation est à sa juste valeur.

À en croire Aliou Bah, Paul Moussa Diawara n’est pas un inconnu du public guinéen. « J’ai suivi sa façon de procéder quand il était dans les affaires publiques. Je constate d’abord qu’il faisait beaucoup de démagogie. Tout récemment, il fait partie de ceux qui ont organisé au Palais du peuple, une initiative qui allait dans le sens de la promotion d’un troisième mandat, qui a été étouffée par des jeunes », a-t-il rappelé.

Selon lui, ce dernier ne brille pas par la ‘’transparence dans ce qu’il fait’’, et il ne brille pas, dit-il, par ‘’la bonne réputation de quelqu’un qui donne un bon exemple’’.

« Je le vois souvent fabriquer des ONG qui lui décernent des distinctions. Comme quoi il est le meilleur gestionnaire, dans le cadre de la manipulation qu’on connaît toujours », a indiqué Aliou Bah.

L’opposant guinéen pense qu’‘’un homme comme celui qui soit condamné, moi, je pense que ce n’est que justice. J’en suis convaincu qu’ils sont nombreux. Mais, il faut que cela se poursuive. Tous ceux qui sont gestionnaires de la chose publique, doivent rendre des comptes. Je pense qu’en prison, il (Paul Moussa Diawara, ndlr) sera à sa juste place », a laissé entendre Aliou Bah.

Objectif224.com

(0)

Related posts

Laisser un commentaire