Close

Boubacar ‘’grenade’’ Diallo : «les gendarmes qui nous tuent aujourd’hui étaient aussi des manifestants en 2007»

8 novembre 2018 Société

Le détenu le plus célèbre de la plus grande formation politique de l’opposition guinéenne se dit sidéré face la situation qui prévaut dans son quartier Wanindara. Un quartier chaud de la haute banlieue de Conakry.
Depuis sa cellule oú depecheguinee l’a contacté le détenu Boubacar Diallo dit grenade lance un appel au jeunes de son quartier .
«Je lance un appel à mes amis du quartier wanindara de cesser la violence afin que soit limité le nombre de morts . A chaque manifestation, nous enterrons nos amis fauchés par les balles. Nous devrons comprendre que nous avons les cailloux, ils ont les armes», a lancé Boubacar grenade .
Par ailleurs, celui qui a été présenté comme étant le principal semeur de terreur dans la banlieue de Conakry a pourtant déploré l’attitude de nos forces de l’ordre pendant les manifestations .
« C’est vraiment déplorable qu’un Guinéen ôte la vie à un autre guinéen. Les gendarmes et policiers qui nous tuent aujourd’hui étaient dans les rues en 2007 . C’étaient des jeunes engagsé comme nous, ils se sont battus contre le régime de Lansana Conté pour réclamer la démocratie, la justice et le l’amélioration des conditions de vie des Guinéens. Aujourd’hui, ils ont pris la tenue , ils retournent l’arme contre nous pour nous tuer. Alors qu’on avait commencé la lutte ensemble», a rappelé ‘’Grenade’’ à la rédaction de depecheguinee.
Pour finir,, le jeune détenu qui a été entendu hier mercredi 07 novembre par un autre juge d’instruction sur la tuerie des manifestants, a lancé un appel au calme .
«Je demande à mes amis du quartier wanindara, de Bambeto,Cosa et Hamdallaye de cesser la violence ,de promouvoir le dialogue. Je ne veux plus entendre qu’un de mes amis doit être enterrer au cimetière de Bambeto. Je ne veux plus que ces jeunes se retrouvent en prison . Les cailloux contre les balles, c’est nous qui perdons. 100 mort c’est trop », a ainsi déploré Boubacar grenade Diallo.
A rappeler que le jeune Boubacar grenade Diallo est détenu à la prison civile de kindia depuis le 16 mars dernier pour ‘’association des malfaiteurs, détentions illégales des armes et assassinats des manifestants de l’opposition’’.

Abdoul LATIF Diallo

622022299

Laisser un commentaire