Société

Kidnapping de Thierno souleymane Baldé : le procureur requiert 30 ans contre les présumés

plaidoirie et le réquisitoire dans le  dossier ministère contre Abdoul Mazid Diallo, Sàa David Kamano, Sékou Oumar Keita, Lamine Kanté et Mohamed Sidy Diallo, tous poursuivis pour association des malfaiteurs, vols à main armée, enlèvement et séquestration, ont débuté au Tribunal de première instance de Dixinn ce lundi 3 juin 2019.
La partie civile représentée par Me Joseph Loua, dans sa plaidoirie, a demandé à la cour l’application de l’article 305  du Code pénal.
« Pour  les les intérêts de la partie civile, il faut condamner les accusés au paiement de la sommes de 105 mille dollars et 7 million  de francs guinéens en faveur de la partie civile, et une somme de 3 milliards de francs guinéens à titre de dommage et intérêt, les condamner  à la restitution des bijoux en or  de M. Thierno Souleymane Baldé et ordonner la saisie de tous les biens des accusés en faveur de la partie civile », a plaidé Me Joseph Loua, l’un des avocats de la parti civile.
Pour sa part, le procureur de la République, M. Daouda Diomandé, l’empereur des poursuites, a demandé à la Cour l’application d’une peine maximale contre les présumés parce que selon lui le phénomène de kidnapping est devenu fleurissant dans notre société grâce malheureusement à ces accusés.
« Le procureur de la république retient dans les liens de culpabilité les accusés Abdoul Mazid Diallo et Mohamed Sidy Diallo, requiert une Condamnation de  30 ans  de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 10 ans, et décerne un mandat d’arrêt à l’audience.
Condamne M. Lamine Kanté, Sàa David Kamano et Sékou Oumar à 30 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 10 ans » a requis le procureur Daouda Diomandé.

Related posts

Laisser un commentaire