Close

Elim. CAN 2019 : un Syli poussif frôle l’exploit à Kigali !

16 octobre 2018 Sports

En éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019) prévue au Cameroun, le Syli national de Guinée a été contraint au nul (1-1) à Kigali par les Guêpes du Rwanda cet après-midi. Dans une rencontre marquée de doute dans la tête des joueurs guinéens et autres déchets techniques, les rwandais, qui ont entamé le match beaucoup plus motivés que son adversaire du jour, aura poussé les poulains de Paul Put à la faute. Plus entreprenant en dépit des talents que regorgent son vis-à-vis, , les rwandais qui n’étaient pas à vrai dire aussi ingénieux que ça, ont fini par dissiper le doute qui les habitait. Au vu des individualités pouvant faire la différence à chaque instant de la rencontre. Au fur et à mesure que les minutes s’égrenaient, les Guêpes gagnaient en confiance eu égard aux multiples maladresses des Guinéens. Même le premier but des visiteurs a l’heure de jeu , venu d’une passe millimétrée de François Kamano ( Bordeaux) qui a trouvé José Martinez Kanté2, n’aura pas suffit pour freiner la hargne de vaincre des Amavobis. Lesquels auront poussé fort devant leur public pour apporter l’égalisation dans les dix dernières minutes du temps réglementaire.
Que de gâchis, des passes à l’adversaire, des tirs imprécis, et d’autres occasions vendangées ne pouvaient laisser aucune chance au Syli national de remporter la victoire.
On n‘aurait dit que les Guinéens étaient partis arracher le nul au Rwanda. Juste limiter le dégâts, alors qu’après avoir totalisé trois victoires en autant de rencontres (6pts), le Syli avaient une belle option en cas de victoire aujourd’hui pour s’ouvrir royalement le boulevard menant à une qualification pour la CAN 2019. Puisqu’ avec 12 points le reste des dernières rencontres (Guinée- Côte d’Ivoire et Centrafrique-Guinée) ne pourraient être qu’une promenade santé pour les porte-fanions guinéens.
Mieux, le Syli national réaliserait un exploit cet-après-midi s’il gagnait ce match. S’en serait quatre victoires d’affilée en autant de rencontres. Ce que, de mémoire de sportif, le Syli n’avait jamais réussi en phase éliminatoires durant les vingt dernières années.
Mais à l’arrivée, le Syli national garde toujours la tête du groupe H avec 10 points, suivis de la Côte d’Ivoire qui a 7 points, la Centrafrique 4 points et le Rwanda qui ferme la marche avec un petit point.
Youssouf Diallo

Laisser un commentaire